• marceau2020

10 septembre 2021


L’Académie de Médecine en plein déni et délire totalitaire !



@acadmed : arrêtez de mentir aux gens !


Il n’y aura JAMAIS d’immunité collective, donc STOP à ces communiqués de propagande vaccinale qui ne pourra JAMAIS se justifier pour les personnes non à risque.


1/n ⤵️


2/n Vous ne pouvez pas écrire dans la même phrase :


« On sait à présent que la vaccination ne permettra pas d’éradiquer le SARS-CoV-2. Des variants dominants continueront de circuler sur un mode endémique ou épidémique, même dans les populations bien vaccinées » 3/n et en même temps parler d’immunité collective. C’est IMPOSSIBLE !

Vous devriez plutôt promouvoir l’immunité naturelle encore plus pour les personnes non à risque au lieu de rester dans cette obsession vaccinale.

Votre attitude est juste criminelle !


https://www.academie-medecine.fr/ne-pas-renoncer-a-limmunite-collective/?lang=en


4/n Nous savons à présent que l’immunité collective a toujours été une chimère inatteignable avec ce virus respiratoire qui mute/recombine beaucoup et qui a des réservoirs animaux en nombre.

5/n Nous savons sans ambiguïté que les vaccinés se contaminent comme les non vaccinés, ont les mêmes charges virales et transmettent de la même manière.

Le vaccin ne permettra pas de faire disparaître le virus comme ce fut le cas pour d’autres maladies mortelles par le passé.

6/n Le taux de létalité pour l’écrasante majorité en bonne santé est quasi nul. Les gens se remettent dans > 99.95% du temps sans aucun traitement.


Nous savons que l’immunité naturelle est robuste, de longue durée et surtout confère une protection 27x supérieure à celle des 💉

7/n Nous savons que la protection des 💉 est très éphémère et nécessitera de se refaire injecter tous les 5 mois à vie. Toute personne saine d’esprit et non dans l’obsession vaccinale n’aurait plus d’arguments légitimes à vouloir imposer ces poisons à tout le monde.

8/n La seule option possible est de ne recommander (sans les rendre obligatoires) ces produits qu’aux seules personnes à risque de finir dans un état grave à l’hôpital et certainement pas aux jeunes, ados et enfants qui sont à risque 0 de faire une forme grave de la maladie.

9/n La meilleure chose pour ces populations étant de se contaminer naturellement.


Mais non, s’il fallait encore douter de l’incompétence de l’Académie de Médecine et de la corruption de ses membres par les labos, leur délire obsessionnel du 💉 obligatoire pour tous continue.


10/n Ils reconnaissent que le 💉 ne pourra pas éradiquer la circulation du virus, que les vaccinés sont transmetteurs, qu’il y aura toujours des variants et que la seule utilité du vaccin est d’empêcher les formes graves et les hospitalisations.

Oui, oui, on voit en Israël...

11/n Ceci est l’aveu même que l’immunité collective est impossible mais leur conclusion est exactement l’inverse : « pour éviter des centaines de milliers de morts et atteindre l’immunité collective, il faut le vaccin universel obligatoire pour tous ».

12/n En omettant de parler de la supériorité de l’immunité naturelle à l’immunité vaccinale. Sauf que tout le monde ne meurt pas de ce virus, les profils à risques sont bien définis.

13/n Il n’y a aucun intérêt à mettre en danger la vie des gens avec des produits expérimentaux qui plus est avec des réinjections 3 fois par an.

L’infection naturelle c’est UNE fois et c’est terminé !

14/n Ils poussent donc à la 💉 obligatoire pour tous, de passer au 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲𝗽𝗼𝗿𝘁 𝘃𝗮𝗰𝗰𝗶𝗻𝗮𝗹 et surtout pour les vaccinés de garder toutes les mesures barrières, le 😷 et distanciation sociale en attendant les 💉 de deuxième génération qui « peut-être » pourraient

15/n permettre de réduire la transmission et qui ne passeront aucun essai clinique !

Tous les arguments de leur narratif « altruiste », « je me vaccine pour protéger les autres », « on doit vacciner les jeunes pour éradiquer le virus », se sont écroulés en quelques semaines

16/n rendant impossible la 💉 obligatoire pour tous mais comme leur but est bien de piquer tout le monde ils continuent avec des arguments ubuesques allant jusqu’à manipuler les chiffres des hospitalisations et à diminuer l’âge moyen des personnes hospitalisées.

17/n Tout est fait pour pouvoir remplir leurs prochains mémoires truqués afin de convaincre les politiques et plus grave, les juges, de l’intérêt de vacciner les personnes non à risque qui n’ont pas besoin de ces poisons.

Réveillez-vous !

Sortez de votre sieste !

 

Pas de version PDF sauvegardée pour ce thread... 😢

5 vues