• marceau2020

17 novembre 2021


Pourquoi ce blog ?



L'auteur de ce blog avait créé le compte Twitter @2020Marceau en août 2020.


A partir de janvier 2021, sur ce compte y ont régulièrement été publiés des "threads"

(un thread étant un fil de plusieurs tweets qui se suivent)

et qui ont commencé a suscité un intérêt parmi celles et ceux qui se sentaient concernés et consternés par la crise politico-sanitaire et son océan de mensonges à tous les niveaux.


Le compte @2020Marceau a fait l'objet de plusieurs censures de la part de Twitter depuis le mois d'août 2021 et il a été suspendu définitivement le 01 Novembre 2021 😭



En effet, au mois d'août 2021 le compte a atteint les 4.280.000 vues mensuelles et gagné plus de 2.000 nouveaux abonnés en 1 mois...


Malheureusement fin août/début septembre les statistiques ont grimpé à 5.500.000 vues mensuelles avec certains threads dépassant les 350.000 vues et cela n'a pas semblé plaire à Twitter qui depuis ne fournissait plus de statistiques et qui a même réussi l'exploit de faire redescendre un thread de 350.000 vues à 267.000 vues !

Bref...


Voici la situation du compte 5 jours avant la suspension définitive, survenue bien entendu sans aucun préavis, ni recours possible, contrairement à une suspension temporaire.

Bien d'autres comptes ont connu la même mésaventure.

Une pensée très amicale à celles et ceux qui se reconnaîtront. 🥰🥰🥰


Ayant pressenti une censure pouvant survenir à tout moment, Marceau_2020 a eu la bonne idée de sauvegarder régulièrement des archives complètes depuis son compte Twitter et en parallèle de sauvegarder les versions PDF des threads les plus importants depuis l'application Threader. En outre, de nombreux abonnés ont souvent demandé s'il était possible de retrouver l'ensemble des analyses sur un site ou un blog, c'est maintenant chose faite.


Finalement merci Twitter pour cette censure qui a permis de combler cette lacune. 😜



Mais la principale raison de ce blog, c'est le combat pour nos enfants !



« Nous ne sommes point en temps ordinaire.

Combattons.

Combattons, mais distinguons.

Le propre de la vérité, c’est de n’être jamais excessive.

Quel besoin a-t-elle d’exagérer ?

Il y a ce qu’il faut détruire, et il y a ce qu’il faut simplement éclairer et regarder.

L’examen bienveillant et grave, quelle force !

N’apportons point la flamme là où la lumière suffit. »


– Cosette, livre septième.

Les Misérables. Victor Hugo

124 vues