top of page
  • Photo du rĂ©dacteurMare Seau

1er janvier 2023


Episode 3 : Pourquoi n’y a-t-il eu aucun procĂšs aux USA depuis plus de 17 ans si le Gardasil est tellement dĂ©vastateur ?



ArrĂȘtons-nous un instant sur les États-Unis qui sont utilisĂ©s comme exemple pour imposer Ă  nos enfants toutes les potions magiques qui sont injectĂ©es aux enfants amĂ©ricains. Nos politiques, mĂ©decins VRP et mĂ©dias financĂ©s nous disent souvent : regardez, les États-Unis ont rendu ce vaccin obligatoire depuis X annĂ©es et tout se passe bien. Et ceci pour tous les vaccins qu’ils veulent rendre obligatoires en France.


En revanche ce qu’ils ne disent pas - mais je suis convaincu que beaucoup NE SAVENT PAS - c’est qu’aux USA il ne peut pas y avoir de procĂšs contre les vaccins recommandĂ©s par le CDC, mĂȘme s’ils ne sont pas obligatoires !


Expliquons-nous : dans les annĂ©es 80 aprĂšs de nombreux procĂšs perdus par les fabricants de vaccins Ă  la suite de plaintes de parents d’enfants morts ou gravement blessĂ©es par des vaccins, les boites pharmas ont menacĂ© les politiciens amĂ©ricains d’arrĂȘter de fabriquer des vaccins s’ils ne passaient pas une loi les protĂ©geant contre toute poursuite en cas d’effet secondaire grave ou mort.


C‘est donc le 14 Novembre 1986 que le prĂ©sident Ronald Reagan, poussĂ© par le mĂȘme criminel Fauci, signe le « National Vaccine Injury Act (NCVIA) » crĂ©ant un fond de compensation fĂ©dĂ©ral pour compenser les victimes des vaccins, tout en donnant l’immunitĂ© TOTALE aux fabricants pour tous les vaccins mis dans le calendrier de vaccination des enfants recommandĂ© par le CDC dĂšs le dĂ©but de la vie.


Vous comprenez donc pourquoi la FDA et le CDC complĂštement corrompus par les labos comme Pfizer ou Moderna, ont validĂ© toutes les injections COVID-19 jusqu’aux bĂ©bĂ©s.

DĂšs lors, une fois l’état d’urgence levĂ©, plus personne ne pourra plus se retourner contre les fabricants car les injections sont incluses dans le calendrier vaccinal des bĂ©bĂ©s recommandĂ© par le CDC, mĂȘme si elles ne sont pas obligatoires.


Si les bĂ©bĂ©s et jeunes enfants n’avaient pas Ă©tĂ© inclus, dĂšs la levĂ©e de l’état d’urgence sanitaire aux USA, tous les adultes auraient pu se retourner au pĂ©nal contre Pfizer and Co.


MAIS, il y a une limite Ă  cette immunitĂ© donnĂ©e aux fabricants de vaccins : si les victimes peuvent prouver que le fabricant a cachĂ© des donnĂ©es importantes, menti sur l’innocuitĂ© de ses injections en connaissance de cause, falsifiĂ© les donnĂ©es ou les essais cliniques, alors cette protection par le « Vaccine Act » tombe.


Il y a eu beaucoup de plaintes dĂ©posĂ©es depuis 2006 contre Merck, mais jusque-lĂ  les victimes ont toutes Ă©tĂ© dĂ©boutĂ©es car les juges ont estimĂ© qu’il n’y avait pas de preuves suffisantes pour prouver que Merck aurait menti et trichĂ© sur les essais cliniques. Les victimes Ă©taient donc invitĂ©es Ă  demander compensation auprĂšs du gouvernement fĂ©dĂ©ral pour leur blessures et maladies causĂ©es par le vaccin.


AprĂšs des annĂ©es et des milliers de plaintes rejetĂ©es par la justice considĂ©rant qu’elles relevaient du « National Vaccine Injury Act », il semble enfin que les preuves accumulĂ©es ne puissent plus ĂȘtre ignorĂ©es par les juges pour traduire Merck en justice. Ce procĂšs qui va avoir lieu aux USA dĂ©but 2023 contre Merck concernant le dĂ©sastre du Gardasil avec les effets secondaires graves est donc vĂ©ritablement exceptionnel, car en dĂ©pit du « Vaccine Act », le juge a estimĂ© qu’il ne pouvait pas fermer les yeux et que Merck ne pouvait plus se prĂ©valoir de cette protection.


https://www.law.cornell.edu/uscode/text/42/300aa-22


En ce qui concerne les injections COVID-19, nous avons dĂ©jĂ  accumulĂ© toutes les preuves et il sera aisĂ© pour les victimes de dĂ©montrer la fraude bien plus rapidement qu’avec le Gardasil.


Donc Ă  l’avenir quand on vous donnera les USA comme exemple en vous disant ce vaccin a Ă©tĂ© rendu obligatoire depuis tant d’annĂ©e sans problĂšme (sous-entendu le vaccin est toujours administrĂ© et qu’il n’y a pas de plainte) rappelez-vous de ce « Vaccine Act » qui protĂšge complĂštement les fabricants et laisse les victimes dĂ©munies.


De la mĂȘme maniĂšre, quand n’importe quel vaccin est validĂ© par le CDC amĂ©ricain pour les enfants et que vous ne comprenez pas pourquoi, rappelez-vous que l’immunitĂ© ne fonctionne que si le vaccin est sur le calendrier des bĂ©bĂ©s, mĂȘme s’il n’est donnĂ© qu’à l’adolescence, car il s’inscrit dĂ©jĂ  dans le calendrier des 0-18 ans.


Ce qu’a imposĂ© Pfizer Ă  la France, par le biais du contrat europĂ©en nĂ©gociĂ© via SMS par Sainte Ursula von der Leyen, mais aussi Ă  presque tous les gouvernements du monde dans le but de pouvoir soumettre les populations Ă  ces injections mortelles dites COVID-19, n’est rien d’autre qu’une rĂ©plique de ce « Vaccine Act » en vigueur aux USA.


Les labos pharmas ont donc rĂ©ussi Ă  dĂ©cliner dans le reste du monde ce qui n’existait qu’aux USA : leur immunitĂ© TOTALE en cas d’effets secondaires liĂ©s Ă  la vaccination dans le cas des injections COVID19 !


Depuis le « Vaccine Act » et sous la pression du dĂ©partement amĂ©ricain des armĂ©es, les vaccins jouissent Ă©galement d’une nouvelle rĂšglementation particuliĂšre exonĂ©rant les fabricants de la nĂ©cessitĂ© d’utiliser un vrai placebo dans les essais cliniques et d’effectuer de nombreux tests pour prouver leur d’innocuitĂ© comme la bio-distribution, la gĂ©notoxicitĂ©, la carcinogĂ©nicitĂ© etc
 qui Ă©taient pourtant nĂ©cessaires et indispensables pour obtenir l’homologation.


Pourquoi les militaires ?


Il ne pouvait y avoir une rĂšglementation aussi lourde car en cas d’attaques ou de menaces bactĂ©riologiques visant les militaires, l’armĂ©e amĂ©ricaine devait pouvoir rapidement formuler et injecter les soldats sans avoir Ă  passer tous les tests de sĂ©curitĂ© afin de thĂ©oriquement pouvoir les protĂ©ger.


Le problĂšme est que cette rĂšglementation s’applique dĂ©sormais aussi Ă  tous les vaccins destinĂ©s Ă  la population civile ! Ce court-circuit ayant bien entendu Ă©tĂ© opportunĂ©ment maintenu pour le plus grand bien de Big Pharma et Fauci & Co, mais au dĂ©triment des citoyens.


NOTRE PROBLÈME est que L’EMA en Europe ne fait que suivre les recommandations de la FDA amĂ©ricaine, donc en rĂ©alitĂ© l’Europe est sous la mĂȘme rĂšglementation imposĂ©e par l’armĂ©e đŸ‡ș🇾 .


Le fait que les vaccins rendus obligatoires par les Etats mafieux gangrĂ©nĂ©s par les lobbys pharmas, comme la France, transfĂšre l’indemnisation des victimes du fabriquant vers l’Etat (ONIAM en France) revient effectivement Ă  appliquer le mĂȘme « Vaccine Act », sans qu’aucune loi Française ne le permette !


https://www.youtube.com/watch?v=hE6A7dfku38



Et enfin, comme l’a indiquĂ© la dĂ©putĂ©e europĂ©enne Virginie Joron (@v_joron), c’est Emmanuel Macron qui a poussĂ© la Commission EuropĂ©enne Ă  nĂ©gocier les contrats directement avec les fabricants de vaccins Covid-19 car il savait que le code pĂ©nal français ne lui permettrait pas de signer une telle clause d’immunitĂ© !

Pas merci à lui
 😞


Fin de l'Ă©pisode 3.

Le décor est planté, nous allons ensuite pouvoir plonger dans le vif du sujet...

Vous pourrez retrouver ici toute la sĂ©rie spĂ©ciale đș𝑎𝑟𝑑𝑎𝑠𝑖𝑙 qui sera publiĂ©e au fur et Ă  mesure —


https://www.marceau2020.info/les-threads-de-marceau-2020/categories/s%C3%A9rie-sp%C3%A9ciale-gardasil



28/áŽłá”ƒÊłá”ˆá”ƒËąá¶ŠËĄâ»Âł

@NicoleDelepine

@MichelJeanDomi1

@louisfouch3

@SabatierJeanMa1

@amine_umlil

@GabinJean3

@LMucchielli

@CaudeHenrion

@BanounHelene

@PinsolleT

@CorinneReverbel

@tatiann69922625

@papanours60

@Annette_LEXA

@JeanYvesCAPO

@ChrisCottonStat

@TheVeto3

@verity_france


29/áŽłá”ƒÊłá”ˆá”ƒËąá¶ŠËĄâ»Âł

@LLP_Le_Vrai

@marc_g_wathelet

@CuendetV

@science_md

@BernardSudan

@AnneliseBocquet

@ilan16ans

@DrMunyangi

@PavanVincent

@EmmaDarles

@HamelinMd

@dupontmarieest1

@idrissaberkane

@PhilippeMurer

@Poulin2012

@DidierMaisto


30/áŽłá”ƒÊłá”ˆá”ƒËąá¶ŠËĄâ»Âł

@MullerBronnL

@noel_sylviane

@alainhoupert

@v_joron

@MicheleRivasi

@MartineWonner

@xazalbert

@NiusMarco

@felicittina

@THEVENONPierri1

@dopaminergic13

@EnfanceLibertes

@mmtchi

@decoder_l

@LaureGonlezamar

@MoniquePlaza3


 
2023-01-01 Gardasil - Ă©pisode 3_twitter
.pdf
Download PDF ‱ 747KB

bottom of page