• marceau2020

21 juin 2021 - aucun compromis ?


Aucun compromis n’a été fait sur la sécurité du 💉 Pfizer nous disent les oui-ouistes.



Pour la Nième fois, rappelons :


🔴 Carcinogénicité ❌ Pas faite

Ces études durent 2 ans minimum et incompressibles !


🔴 Génotoxicité ❌ Pas faite

1/n ⤵️


2/n L’EMA 🇪🇺 au doigt mouillé considère qu’il est 𝗽𝗲𝘂 𝗽𝗿𝗼𝗯𝗮𝗯𝗹𝗲 que la nouvelle technologie à nanoparticules lipidiques et l’ARN synthétique JAMAIS utilisées sur l’homme soient génotoxiques.

Scandaleux !

3/n Sans parler de la partie de la formulation non révélée car protégée par les brevets industriels alors que tout ce qui est amené à être injecté dans l'humain doit absolument être connu pour être testé...

Nous y reviendront plus tard ⏲️

4/n 🟠 Toxicité pour la reproduction 🚫 bâclée début 2021 après le début de la vaccination de masse !


Les guidelines sont claires sur le contenu des études de reproduction (DART) devant être conduites avant tout test sur l’humain mais Pfizer n’a pas jugé bon de produire

5/n ces données avant la demande d’AMM conditionnelle et aussi bien la FDA 🇺🇸 que l’EMA 🇪🇺 ont validé !

Finalement Pfizer a daigné jeter un œil ce qui se passe au niveau de la fertilité chez les femelles rats et les malformations chez les petits alors que la liste des études

6/n à effectuer est bien plus longue !

Mais rien d’autre parmi cette liste n’a été effectué et FDA/EMA valident, ça passe sans sourciller.

Du jamais vu !!!


https://www.fda.gov/media/72231/download


7/n Les résultats de cette étude bâclée n’en restent pas moins inquiétants :


➡️ sur les femelles rats :

- Perte de poids et d’appétit après chaque 💉

- 2x plus d’avortements spontanés chez les femelles 💉 par rapport au groupe contrôle mais l’EMA considère que ça reste acceptable

8/n ➡️ sur les fétus des femelles rats vaccinées :

- Cas de gastroschisis : malformation de la paroi abdominale laissant sortir les viscères

- Malformations bouche/mâchoire

- Malformations de l’arc aortique droit

- Malformations des vertèbres cervicales

9/n Ces résultats auraient normalement dû imposer d’autres essais sur des lapins puis un essai clinique sur femmes enceintes pour vérifier les observations chez les rongeurs et les lapins !

Mais devant l’ « urgence » pandémique, l’EMA valide et considère tout cela acceptable,

10/n ouvrant ainsi la porte à la vaccination des femmes enceintes et allaitantes sans qu’aucun essai clinique n’ait été effectué sur cette population pour évaluer les risques potentiels chez l’homme !

11/n Un autre point important MANQUANT dans cette étude est l’impact du 💉 sur le placenta alors que c’est là que risque de s’opérer la toxicité de la protéine Spike. Encore une coïncidence ?


https://www.ema.europa.eu/en/documents/assessment-report/comirnaty-eparpublic-assessment-report_en.pdf

12/n Après on s’étonne du nombre croissant de fausses couches au 2ème et 3ème trimestres de grossesse !

Et ce n’est que le début…😠😩



 
2021-06-21 Aucun compromis n’a été fait sur la sécurité du vax Pfizer nous disent les oui-
.
Download • 319KB

5 vues