• marceau2020

28 mai 2021


Alors que l’EMA 🇪🇺 vient d’étendre l’autorisation CONDITIONNELLE du 💉 Pfizer pour les 12-15 ans 🤢🤢🤢


https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/05/28/covid-19-le-vaccin-pfizer-autorise-pour-les-12-15-ans-dans-l-union-europeenne_6081910_3244.html


SÛR et EFFICACE nous dit tout ce beau monde…

(agences, labo, politiques et médias, académie de médecine, etc...)


1/n ⤵️


2/n Penchons-nous sur les données cliniques « 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁𝗶𝗲𝗹𝗹𝗲𝘀 » fournies par Pfizer au CDC 🇺🇸 comparant les résultats obtenus pour les 12-15 ans et ceux obtenus pour les 16-25 ans.


https://www.cdc.gov/vaccines/acip/meetings/downloads/slides-2021-05-12/02COVID-Perez-508.pdf


3/n Pages 3-4 : 2260 enfants de 12-15 ans :


1131 dans le groupe vacciné

et

1129 dans le groupe placebo.


Ils indiquent comme date de début de l’essai pour les 12-15 ans le 27 juillet 2020, ce qui correspond en réalité au début de l’essai clinique pour les plus de 16 ans.


4/n Ils ont uniquement utilisé le même protocole pour les 12-15 ans sans y préciser la nouvelle date, ce qui est vraiment malhonnête !


De plus, ils précisent qu’il y aura un suivi de 2 ans des vaccinés, alors qu’aussi bien Pfizer et Moderna ont déjà 💉 CONTRE l’avis de la FDA,


5/n les groupes placebo des essais cliniques « adultes » en utilisant l’argument qu’il n’aurait pas été éthique de ne pas les vacciner en période de pandémie !


De cette façon il n’y aura aucun moyen d’imputer des effets secondaires à long terme à leur élixir.


6/n Le protocole pour les 12-15 ans montre aussi que :

👉 Seuls les cas symptomatiques ont été comptabilisés.

👉 Les cas asymptomatiques n’ont pas été considérés.


Donc dire qu’il n’y avait aucun cas dans le groupe vacciné et que l’efficacité serait de 100% est un mensonge !


7/n En réalité, basée sur ces données biaisées, la réduction du risque absolu est de 1.4% et non pas de 100% !


P. 6-16 : effets secondaires immédiats et dans les 7 jours après chaque 💉 + effets secondaires non considérés comme « graves » entre la 1ère dose et 1 mois post 2nd 💉


8/n Toutefois Pfizer conclut que les effets restent mineurs !

P.17 : L’échantillon de 1131 ados vaccinés est tellement faible qu’il est quasi impossible de pouvoir détecter les effets secondaires potentiels à court et long terme, et malgré cela des effets secondaires 𝗚𝗥𝗔𝗩𝗘𝗦


9/n ont été collectés sur la période de l’essai, soit 𝟭 𝗺𝗼𝗶𝘀 pour plus de 98% des enfants.


𝟭 𝗺𝗼𝗶𝘀 de recul et ils vous expliquent que l’essai est terminé et que le 💉 est sûr !!!


Quels sont ces 𝗲𝗳𝗳𝗲𝘁𝘀 𝘀𝗲𝗰𝗼𝗻𝗱𝗮𝗶𝗿𝗲𝘀 enregistrés comme GRAVES ?


10/n 1 cas de névralgie sévère probablement lié à une thrombocytopénie transitoire.

👉 Ont-ils fait un scanner à cet enfant pour vérifier ?

Bien sûr que non !


Mais plus grave encore : 4 cas de désordres psychiatriques listés comme graves, soit 1 cas toutes les 283 injections :


11/n dépression, anxiété et idées suicidaires !!!

Aucun cas dans le groupe des non vaccinés. Seul 1 ado dans le groupe non vacciné a fait une appendicite suivie d’une péritonite considérée comme grave. Il y a donc 4 fois plus d’effets indésirables graves dans le groupe vacciné.


12/n Ils nous prennent vraiment pour des quiches écervelées (si tant est que les quiches aient jamais eu des neurones. Bref, laissons ce débat à nos amis lorrains).


Nos enfants et ados étant déjà très affaiblis et affectés (masques, isolements, culpabilisations, etc…) par cette


13/n mascarade qui n’a que trop duré pour une maladie qui ne les concerne pas.

Avec les suicides qui se multiplient et les services de pédiatrie hospitaliers qui se remplissent, les vacciner dans ces conditions, c’est les pousser du haut de la falaise et quand ils se suicideront


14/n ou tomberont dans la dépression après 💉 il sera aisé pour nos gouvernants et Pfizer de mettre cela sur la morosité ambiante !

Jamais ils ne feront le lien avec le vaccin et @EmmanuelMacron en grand seigneur dégainera à nouveau son chéquier « chèques psy ».

Insupportable.


15/n Le 💉 a donc clairement des effets néfastes sur le cerveau des ados et enfants dans le mois qui suit la première injection.

Que se passera t’il sur le long terme ?


Les premiers cas de narcolepsie suite au 💉 H1N1 de GSK ne sont apparus qu’entre 6 mois et 1 an post 💉


16/n et GSK a nié le lien avec son vaccin jusque fin 2019, soit 10 ans après l’apparition des premiers cas ! Opportunément juste avant de penser au développement d’un vaccin pour la Covid19 avec Sanofi...


17/n Et ce Fontanet de Jouvence qui osait dire sur BFM que vacciner les enfants c’est leur faire retrouver la santé mentale !!!

Fier de lui, il disait que c’était un « excellent argument » pour les faire vacciner.

Incapable, incompétent et dangereux !

https://twitter.com/aragon_jb/status/1395743554933301253


18/n A ces effets secondaires graves, il faut rajouter les cas de myocardites et péricardites qui s’accumulent chez les jeunes < 30 ans en Israël et aux USA quelques jours seulement après le début de la vaccination des ados.


https://www.marceau2020.info/post/23-mai-2021


https://childrenshealthdefense.org/defender/18-connecticut-teens-hospitalized-heart-problems-covid-vaccines/



19/n En gros, ces 💉 vont abîmer le cœur 🫀 et le cerveau 🧠 de nos 👧👦, rien que cela, mais les grabataires corrompus de l’académie de médecine sont prêts à leur imposer ces poisons pour pallier leurs propres peurs de mourir du Covid sous couvert d’une pseudo immunité de groupe


20/n impossible dans le cas d’une zoonose (existence de réservoirs animaux), qui plus est avec un vaccin non stérilisant et un virus qui mute tout le temps.

Ce comportement est juste criminel et sans éthique !


Un niveau d’incompétence pareil est absolument insupportable.


21/n Page 21 : évaluation de l’immunogénicité induite par la 💉.

Ce slide laisse penser que les ados dans le groupe placebo ne sont pas protégés, ce qui est une fraude intellectuelle et scientifique.


👉 Ils nient simplement l’existence de l’immunité cellulaire.

22/n Les ados et enfants n’ont pas besoin de ce vaccin pour être protégés du Sars-Cov-2 !


Pages 25/26 : Pfizer conclut éhontément qu’il n’y a pas d’effets secondaires graves alors que page 17 il y a un tableau listant ces mêmes effets secondaires 𝗴𝗿𝗮𝘃𝗲𝘀.


Troublant !


23/n Autre point saisissant : dans sa lettre de validation du 💉 pour les 12-15 ans, la FDA indique à Pfizer qu’elle a mis à jour sa notice destinée aux autorités sanitaires et aux professionnels de santé appelés à vacciner les ados, pour les mettre en garde des risques accrus

24/n de 𝘀𝘆𝗻𝗰𝗼𝗽𝗲𝘀 chez les ados suite à la vaccination !!!

Les syncopes sont dues à une ↘️ de la circulation du sang au cerveau pendant quelques secondes ou quelques minutes.


Donc composante cardiovasculaire et neurologique...


https://www.fda.gov/media/144412/download


25/n Et sur la fameuse notice explicative mise à jour par la FDA le 19 mai 2021 (37 pages), qui réaffirme que les 💉 ne sont pas approuvés et que les essais cliniques sont toujours en cours - n’en déplaise aux Khmers blancs - on y trouve :


26/n Dans la partie effets secondaires graves de cette même notice, contrairement au document confidentiel PDF fourni par Pfizer à la FDA et au CDC américain, il n’y est pas fait mention des effets secondaires graves comme les cas de névralgie, et désordres psychiatriques !


27/n Ils ne mentionnent que les effets dit « légers » ce qui est simplement scandaleux.


Effets secondaires listés à partir de page 16 du document :

https://www.fda.gov/media/144413/download


Dans la note publique de la FDA : aucune mention d’effets secondaires graves 🤥🤥🤥


28/n Il y a donc des effets secondaires graves sur un petit millier d’enfants de 12-15 ans suivis pendant à peine 1 mois et on s’apprête, sans principe de précaution, à en vacciner des millions ???


Et au lieu de les déclarer, la FDA protège le soldat Pfizer en ne les recensant


29/n même pas dans la liste fournie aux professionnels de santé et au public.

On se demande ce que la FDA a caché d’autre lors des essais cliniques précédents ?

Mais ceux qui posent des questions sont des complotistes.

Il va falloir changer la définition du Larousse…


30/n Depuis le début de la vaccination aux USA, uniquement basée sur les données de pharmacovigilance (sous-estimée d’un facteur 100) la mortalité a bondi de 27%.

Et on devrait faire une confiance aveugle à tous ces 🤬🤬🤬 ?


https://theexpose.uk/2021/05/25/vaccine-deaths-in-the-usa-have-increased-27-fold-over-the-average-seen-in-the-previous-decade-thanks-to-the-covid-jabs/


31/n Comment une société saine d’esprit peut-elle décider d’infliger des effets secondaires graves à ses enfants ?

A moins que les promoteurs du 💉ne croient pas eux-mêmes à leur miraculeux 💉 ?


@DIVIZIO1

@CaudeHenrion

@DrMENAT

@NicoleDelepine

@AssoCovid

#touchepasamesenfants


 
2021-05-28 Alors que l’EMA vient d’étendre l’autorisation CONDITIONNELLE du Pfizer pour le
.
Download • 2.10MB



12 vues