• marceau2020

12 octobre 2021


𝗦ystème 𝗜mmunitaire 𝗲𝗻 𝗱𝗮𝗻𝗴𝗲𝗿 – 𝗲𝘅𝗽𝗹𝗼𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗰𝗮𝗻𝗰𝗲𝗿𝘀 ! ⚡️☣️



Puisque la @HAS_sante semble avoir un début de frémissement de doute quant aux effets dévastateurs des vaccins ARNm sur le système immunitaire, aidons-les un peu.

1/n ⤵️


2/n Après cela il faudra demander un arrêt TOTAL de ces injections et la reconnaissance de l’immunité naturelle.

Plus aucune injection sur une immunité naturelle !


Nous avons déjà parlé de l’immunité naturelle qui est durable et robuste dans un thread précédent (lien ⏬) :


3/n les personnes infectées naturellement, quelle que soit la sévérité des symptômes, étaient encore parfaitement immunisées 9 mois après l’infection contre tous les variants et les sujets vont être suivis sur 2 années.


https://www.marceau2020.info/post/16-aout-2021


4/n Aussi, en se basant sur les données d’immunité naturelle développée par les personnes infectées par le SARS-CoV-𝟭 il y a 17 ans et qui ont encore une forte immunité, les chercheurs pensent que les personnes infectées naturellement par le SARS-CoV-𝟮 seront immunisées à vie,


5/n même si les IgG ne sont plus présentes.

L’immunité de longue durée étant dépendante de cellules mémoires.


Une étude finlandaise 🇫🇮 revue par les pairs et acceptée pour publication dans le « European Journal of Immunology » le 24 septembre 2021, vient encore confirmer


6/n ces observations avec une immunité naturelle encore présente 13 mois post infection naturelle.

Donc quel intérêt de pousser à la 💉des personnes non à risque les privant ainsi d’une immunité naturelle stérilisante (= immunisation des muqueuses empêchant ainsi la transmission)


7/n robuste, sans danger et qui ne nécessite pas des rappels tous les 6 mois ?

Ceci est d’autant plus incompréhensible que les chercheurs sérieux sont convaincus que le seul moyen de mettre un terme à cette pandémie est que les gens développent des immunités de longue durée,


8/n chose que les 💉 sont incapables de faire.


Les campagnes de vaccination de masse indifférenciées n’ont donc aucun sens sanitaire !


https://www.cell.com/cell-reports-medicine/pdfExtended/S2666-3791(21)00203-2


https://www.precisionvaccinations.com/natural-immunity-after-covid-19-found-durable-and-robust


https://www.nih.gov/news-events/nih-research-matters/lasting-immunity-found-after-recovery-covid-19


https://www.science.org/doi/10.1126/science.abf4063


9/n Une étude israélienne sur presque 700.000 personnes avec le 💉 Pfizer vient enfoncer le clou en démontrant elle aussi la supériorité de l’immunité naturelle vs. l’immunité vaccinale :


- Les personnes vaccinées avaient 13x plus de chance d’être infectées qu’une personne ayant


10/n déjà développé une immunité naturelle.

- Les personnes vax avaient 27x + de chance de faire une forme symptomatique après infection qu’une personne naturellement immunisée.

- Les vaccinés ont un risque accru d’hospitalisation (7x) comparé aux non vax immunisés naturellement


11/n Les auteurs semblent découvrir comment notre système immunitaire fonctionne : leur hypothèse pour expliquer la supériorité de l’immunité naturelle est le fait qu’elle serait dirigée contre toutes les protéines du virus et non pas uniquement contre la Spike pour l’immunité 💉


12/n Mais de qui se moque-t-on ?

Il leur a fallu près d’ 1 an et une étude sur presque 1 million de personnes pour réaliser cela. Effrayant !

Les auteurs parlent d’une meilleure protection si on donne une dose de 💉 aux personnes naturellement immunisées se basant uniquement


13/n sur une « sous-analyse » qui montre que les personnes naturellement immunisées auraient 0,5 fois plus de chance de se réinfecter en comparaison de celles naturellement immunisées et vaccinées avec 1 dose. Le résultat n’étant statistiquement pas significatif avec un p=0.188 !


14/n Au départ, le risque de réinfection pour une personne naturellement immunisée étant quasi nul, ils se moquent de qui avec leur 0,5 fois ?

Il faudrait être dingue pour accepter cette folie d’injection post infection naturelle.

Gageons que cette note dans l’étude n’est là


15/n que pour consoler Pfizer et toujours justifier l’injection de leur poison quoi qu’il en coûte.

Pas besoin d’injection si on a été infecté naturellement.

Les autorités 𝗱𝗼𝗶𝘃𝗲𝗻𝘁 𝗰𝗲𝘀𝘀𝗲𝗿 𝗱’𝗶𝗴𝗻𝗼𝗿𝗲𝗿 l’immunité naturelle !


https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.24.21262415v1


16/n L’immunité naturelle acquise post infection, et quelle que soit la sévérité de la maladie, confère donc une immunité robuste et de très longue durée !

En cas de réinfection les personnes naturellement immunisées ne transmettent plus le virus car ils ont développé des sIgA


17/n et d’autres anticorps stérilisants au niveau des muqueuses, chose que les vaccins ne peuvent pas faire.

Les obligations vaccinales n’ont donc aucun sens et sont même très dangereuses.


https://www.washingtonpost.com/outlook/2021/09/15/natural-immunity-vaccine-mandate/


18/n Ceci a été confirmé par des employés de Pfizer piégés par les journalistes de 𝑃𝑟𝑜𝑗𝑒𝑐𝑡 𝑉𝑒𝑟𝑖𝑡𝑎𝑠 : Pfizer sait (et a toujours su) que l’immunité naturelle est meilleure que son 💉 !


https://rumble.com/vnfnll-project-veritas-expose-les-vaccins-covid-part-4-pfizer.html

19/n Début septembre 2021, une étude 🇺🇸 a tenté de justifier la vaccination des personnes naturellement immunisées mais le constat final est que quel que soit le scénario, « l’infection naturelle procure une immunité robuste et bien plus durable qu’une quelconque vaccination ».


20/n Que dit cette étude d’Harvard et du MIT 🇺🇸 ? (💉 Pfizer ou Moderna) : les scientifiques ont caractérisé la robustesse, la durabilité, et la réactivité croisée des anticorps induits par l’infection naturelle au SARS-CoV-2.

Ils ont aussi testé la dynamique des anticorps chez


21/n les personnes vaccinées après infection naturelle.


Afin de comprendre l’impact de la vaccination après une infection naturelle, les scientifiques ont déterminé la dynamique des anticorps IgG anti-Spike et anti-binding domain (RBD) dans 3 groupes :


22/n

I. Personnes ayant récupérées d’une infection SARS-CoV-2

II. Personnes ayant récupérées d’une infection SARS-CoV-2 + 1 dose de vaccin

III. Personnes doublement vaccinées sans infection naturelle

Résultats ⤵️


23/n ➡️ La durabilité de la réponse immunitaire était la plus forte chez les personnes immunisées naturellement et sans 💉 avec 60-80% du pic des anticorps à 220 jours post infection (> 7 mois).


➡️ Le pic d’anticorps était le plus haut au début pour les personnes naturellement


24/n immunisées qui ont ensuite été vaccinées 1 dose et les doubles vaccinés sans infection naturelle.

Ceci est normal, car post infection naturelle le corps fabrique des cellules mémoires qui lors d’une nouvelle infection montent une défense très rapidement et forte.


25/n La production de la Spike vaccinale, qui mime une nouvelle infection, provoque donc cette rapide et massive production d’IgG.

Il n’y a rien de magique là-dedans.


De plus, fabriquer plus d’anticorps que ce que le corps fabrique naturellement ne peut pas être sans effets


26/n délétères sur le système immunitaire, comme les réactions auto-immunes graves observées chez les vaccinés !


➡️ Les niveaux d’anticorps chez les vaccinés chutent en revanche 2x plus vite que chez les personnes naturellement immunisées et non vaccinées.


27/n Donc à quoi sert d’atteindre un pic plus haut quelques semaines pour que la chute soit aussi rapide ?

➡️ Les personnes naturellement immunisées et non vaccinées ont des anticorps neutralisants extrêmement efficaces contre tous les variants pendant plus de 7 mois.


28/n Le plasma des personnes naturellement immunisées + 💉 1 dose neutralise aussi le variant Delta mais cette efficacité de neutralisation chute drastiquement après la 2ème dose.

Ceci démontre que la 💉 avec les vaccins ARNm ne permet pas de neutraliser les différents variants


29/n contrairement à l’immunité naturelle.


Conclusion : 📣 l’immunité naturelle produit différents types d’anticorps contre toutes les protéines du SARS-CoV-2, conférant aux personnes immunisées une protection stable, robuste, de longue durée et contre tous les variants. 💪💪💪


30/n Au contraire, l’immunité conférée par les 💉 ARNm produit des pics élevés d’anticorps pendant quelques semaines (impact sur la protection ?) mais qui déclinent très vite et qui ne sont 𝗽𝗮𝘀 𝗲𝗳𝗳𝗶𝗰𝗮𝗰𝗲𝘀 contre les nouveaux variants.


https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2021.09.09.459504v1


31/n Déjà au mois de juin 2021 une étude a montré qu’il n’y a absolument aucun intérêt à vacciner les personnes naturellement immunisées et qu’il faut prioriser les vaccins pour les personnes non immunisées.


https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.06.01.21258176v2


32/n En fait, il n’y a aucune étude sérieuse qui n’ait jamais démontré que vacciner sur une immunité naturelle soit meilleure.

Et il n’y en aura jamais car c’est simplement impossible.


De surcroît, il y a maintenant des études qui montrent exactement l’inverse...


33/n Par exemple, dans une étude 🇺🇸 de fin août 2021, les auteurs ont étudié l’immunité humorale entre 2 semaines et 6 mois post vaccination chez 120 résidents d’EHPAD et 92 personnels soignants vaccinés avec et sans infection pré-vaccination.

Leur but était de montrer le déclin


34/n de l’immunité et de justifier le recours à la 3ème dose.

Ce qui est intéressant, c’est que cette étude répond à une autre question : quel est l’effet de la vaccination sur l’immunité des personnes naturellement immunisées ?

⏩ les niveaux d’anticorps neutralisants chutent


35/n de 84% au cours des 6 mois post vaccination dans tous les groupes (doubles vaccinés ou immunité naturelle + 1 dose de 💉 Pfizer).

70% de ces personnes ont des anticorps en dessous de la limite de détection après 6 mois.


https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.15.21262067v3


36/n Nous avons vu que les personnes immunisées naturellement et non vax ont une immunité robuste et de longue durée plus de 9 mois, voire 13 mois post 💉 et nous avons à présent la preuve que si l'on vaccine, même avec uniquement 1 dose, l’immunité chute aussi vite et


37/n dans les mêmes proportions que l’immunité des doubles vax n’ayant jamais été infectées par les virus pour être nulle avant 6 mois.

Ces 💉 détruisent donc nos défenses immunitaires et de + en + de médecins en parlent !


Il ne faut donc pas vacciner sur une immunité naturelle !


38/n Une étude 🇳🇱 a montré que les 💉 ARNm reprogramment les systèmes immunitaires innés et adaptatifs.

⏩chute de la réponse immunitaire contre les ligands des récepteurs TLR4 et TLR7/8 après 💉 Pfizer sans savoir vraiment quelle conclusion en tirer.


https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.05.03.21256520v1


39/n Le Dr. Ryan Cole explique que ces récepteurs TLR4 permettent de contrôler les tumeurs et que la perturbation de leur fonctionnement explique en partie l’explosion des cancers depuis début 2021.

Il a aussi remarqué une chute des lymphocytes CD8 post vaccination.


40/n Ces cellules CD8 sont un peu des cellules "snipers" qui tuent les cellules infectées par des virus.

Ces cellules tuent aussi les cellules cancéreuses, c’est leur fonction.

Alors imaginez ce qui se passe quand ces cellules CD8 sont décimées par les injections ARNm ?


41/n Le Dr. Cole affirme observer à présent de + en + de personnes vaccinées malades avec des virus comme l’herpès, le zona, papillomavirus et d’autres virus habituellement bénins.


Depuis début 2021, il estime aussi avoir vu 𝟮𝟬 𝗳𝗼𝗶𝘀 𝗽𝗹𝘂𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗮𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗮𝗻𝗰𝗲𝗿𝘀,


42/n beaucoup plus agressifs, qu’avant le début de la vaccination de masse (vidéo en FR).

https://rumble.com/vlcypm-pathologist-ryan-n-cole-of-the-mayo-clinic-on-what-we-are-seeing-in-lab-res.html

https://rumble.com/vn5rcv-explosion-des-cancers-inquitante-comme-jamais-auparavant-alerte-le-dr.-ryan.html

https://www.lifesitenews.com/news/idaho-doctor-reports-a-20-times-increase-of-cancer-in-vaccinated-patients/


43/n Le Dr. Nathan Thomson a fait mesurer les niveaux des cellules du système immunitaire inné d’un de ses patients 💉 avant et après dose 1 et dose 2.

Il fut catastrophé de voir la chute du titre de la quasi-totalité des lymphocytes tels que les cellules CD4, CD8, NK cells, etc.


44/n Les systèmes immunitaires innés et adaptatifs sont, selon lui, complètement décimés après la seconde dose, augmentant énormément la susceptibilité des personnes vaccinées aux maladies infectieuses et aux cancers.


45/n Il demande que tous les médecins testent les personnes qu’ils ont vaccinées avant injection et après la deuxième dose pour voir l’état de leur système immunitaire et surtout d’essayer de comprendre pourquoi les vaccinés n’ont plus de protection.


46/n Il préconise un test complet type celui qui est prescrit aux personnes atteintes du SIDA.

https://rumble.com/vnarin-my-jaw-dropped-when-i-tested-someones-immune-system-after-the-2nd-jab..html

https://theconservativetreehouse.com/blog/2021/10/04/doctor-performs-blood-and-immune-system-test-before-and-after-covid-vaccination-the-alarming-results-motivate-him-to-share-this-video/


47/n En dépit de toutes ces études, la @HAS_sante et autres agences sanitaires ignorent l’immunité naturelle et continuent à pousser à la vaccination de tous avec des rappels tous les 6 mois.

Et on est en train de vacciner de force les personnes jeunes non à risque dont nos ados


48/n et demain les enfants pour qu’ils puissent simplement avoir une vie en société ?

🤬Quelle abomination : avec toutes ces données il est criminel de continuer à pousser pour ces 💉.

Ils continuent à faire croire aux français que nous ne sortirons pas de cette crise sans


49/n que la planète soit complètement vax alors que le 💉 n’empêche ni infection, ni transmission.

Nous savons qu’il n’y a aucune corrélation entre taux de vax et circulation du virus mais tout le monde reste sourd aux preuves car ça n’arrange pas ceux qui veulent tous nous 💉.


50/n Une étude récente publiée dans le journal le + côté au monde en épidémiologie rapporte l’absence de corrélation entre politique vaccinale et le nombre de cas.

Les taux d’infection sont les plus élevés dans les pays les plus vax !


https://link.springer.com/article/10.1007/s10654-021-00808-7


https://childrenshealthdefense.org/defender/fully-vaccinated-countries-highest-number-new-covid-cases/


51/n Il n’y aura jamais d’immunité collective et ils le savent. Tant que les gens les écouteront ils continueront à imposer ces 💉

De grâce, Français réveillez-vous !

Ces 💉 sont en train de vous tuer, pas de vous protéger.

Refusez la 3ème dose si vous avez succombé aux premières



52/n Nous avons donc montré précédemment que :


✅ l’immunité naturelle est en tout point supérieure à l’immunité vaccinale

❌ et que se faire vacciner détruit certains lymphocytes clés de nos systèmes immunitaires innés et adaptatifs.


53/n Oui, reconnaître l’immunité naturelle est un problème pour les politiques car ils perdraient le contrôle sur une grosse partie de la population.


Il ne faut pas perdre de vue que la gestion de cette crise n’a rien à voir avec le sanitaire ou ce virus.


54/n Sinon tout serait déjà fini depuis belle lurette.

Le seul but de ces globalistes est d’imposer la société de contrôle et un État totalitaire, quels que soient les effets destructeurs de ces injections pour notre santé.


55/n C’est la raison pour laquelle @EmmanuelMacron et ses acolytes internationaux imposent au moins 1 dose de vaccin aux personnes déjà immunisées, ce qui est complétement inutile et dangereux.

🔚


https://www.zerohedge.com/covid-19/why-natural-immunity-political-problem-regime


 
2021-10-12 Système Immunitaire en danger - explosion des cancers
.pdf
Download PDF • 11.84MB


60 vues