top of page
  • Photo du rĂ©dacteurMare Seau

23 octobre 2022

đ—–đ—źđ—°đ—”đ—Č𝘇 𝗰đ—Č đ—čđ—¶đ—Čđ—» que je ne saurais voir !


Maintenant que le CDC đŸ‡ș🇾 avoue lui-mĂȘme que les myocardites post💉 ne sont pas de la dĂ©sinformation, nous allons pouvoir dĂ©monter un autre mythe qui avance qu’elles sont rares et que les infections en engendreraient plus.


1/54


2/54

Cette Ă©tude d’avril 2022 a Ă©tĂ© trop peu commentĂ©e et bien entendu non reprise par les mĂ©dias.

Elle dĂ©montre sans Ă©quivoque que ce sont les injections COVID qui sont responsables des myopĂ©ricardites et non pas l’infection naturelle.


3/54

Donc l’argument, contestable en soit et criminel, de ceux qui refusent de se dĂ©dire et poussent toujours aux 💉 nous disant que l’incidence des myopĂ©ricardites est + faible avec les injections comparĂ©es Ă  l’incidence provoquĂ©e par l’infection naturelle, est totalement FAUX !


4/54

Pour une fois et pour les impatients, je mets les liens en début de thread :


https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/35456309/


https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC9025013/


https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC9025013/pdf/jcm-11-02219.pdf



5/54

Les auteurs ont Ă©tudiĂ© l’incidence des myocardites/pĂ©ricardites sur prĂšs de 200 000 adultes non vaccinĂ©s ayant contractĂ© le SARS-CoV-2 et ont comparĂ© les rĂ©sultats avec ceux du groupe placebo constituĂ© de prĂšs de 600 000 adultes.

Les groupes ont été suivis pendant 6 mois.


6/54

Le rĂ©sultat est sans appel : il n'y a aucune diffĂ©rence statistique des taux d’incidence des myopĂ©ricardites entre les deux groupes !

Il y a mĂȘme plus de pĂ©ricardites dans le groupe contrĂŽle non infectĂ© et non vaccinĂ© (mais pas statistiquement significatif) !


7/54

Contrairement aux affirmations des autoritĂ©s, des mĂ©dias et khmers blancs : l’infection au SARS-CoV-2 n’↗ pas le risque de dĂ©velopper ces pathologies.

Ce virus ne cause donc PAS de myocardites ou pĂ©ricardites et ce sont bien les 💉 COVID qui causent les arrĂȘts cardiaques !


8/54

Une Ă©tude đŸ‡źđŸ‡± de mai 2022 rapporte une augmentation de 25% de crise cardiaques chez les jeunes hommes et femmes post 💉 ARNm de Pfizer tout en insistant sur le fait que l’infection elle-mĂȘme n’est pas responsable de complications cardiovasculaires !

https://www.israelnationalnews.com/news/328529/



9/54

Une Ă©tude scandinave (SuĂšde, NorvĂšge, Danemark et Finlande) sur 23 millions de rĂ©sidents de > 12 ans publiĂ©e en avril 2022 dans le JAMA, rapporte que depuis le dĂ©but de la vaccination COVID19, le risque de faire une inflammation cardiaque grave a augmentĂ© jusqu’à 120 fois !


10/54

L’étude montre en revanche que le risque de faire une myocardite post infection au SARS-CoV-2 Ă©tait nĂ©gligeable, confirmant l’étude israĂ©lienne.

https://jamanetwork.com/journals/jamacardiology/fullarticle/2791253


11/54

Une Ă©tude publiĂ©e en juin 2022 dans IJMS prouve que c’est la Spike vaccinale qui se fixe sur les cardiomyocytes (cellules cardiaques) pour y causer l’inflammation pouvant ĂȘtre mortelle.

https://www.mdpi.com/1422-0067/23/13/6940



12/54

Sur đŸ­đŸ± patients ayant Ă©tĂ© vaccinĂ©s avec Pfizer (11), AstraZeneca (2), Johnson (2) avec des suspicions de myocardites :

âžĄïž 𝟭𝟰 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s et la protĂ©ine Spike a Ă©tĂ© dĂ©tectĂ©e dans les cellules cardiaques de đŸ” de ces patients.


13/54

L’élĂ©vation des biomarqueurs pro-inflammatoires CD4+ et CD8+ chez 14 des 15 patients dĂ©montre que la rĂ©action inflammatoire provoquĂ©e par les injections est d’origine auto-immune.


14/54

Les auteurs ont aussi exclu toute infection virale comme pouvant ĂȘtre la cause des rĂ©actions inflammatoires cardiaques, ne laissant comme option que la rĂ©action auto-immune provoquĂ©e par la Spike vaccinale !


15/54

Cette Ă©tude dĂ©montre - sans Ă©quivoque - que la Spike vaccinale est exprimĂ©e dans les cardiomyocytes chez 9 des 15 patients et prouve que les nanoparticules transportant l’ARNm sont transportĂ©es dans le cƓur đŸ«€ des vaccinĂ©s et ne restent pas dans le deltoĂŻde đŸ’Ș


16/54

contrairement au mensonge que certains continuent Ă  propager !

La réponse inflammatoire qui en résulte a comme conséquence les myocardites mortelles chez beaucoup trop de gens et en particulier chez les jeunes !


Et ils nous disent RARE ???!!!!! —


17/54

đ—§đ—Œđ˜‚đ˜€ đ—čđ—Č𝘀 đ—œđ—źđ˜đ—¶đ—Čđ—»đ˜đ˜€ ont prĂ©sentĂ© une apparition soudaine d'insuffisance ventriculaire gauche sĂ©vĂšre et la plupart prĂ©sentaient des symptĂŽmes supplĂ©mentaires tels que dyspnĂ©e, douleur thoracique, frĂ©quence respiratoire rĂ©duite et capacitĂ© d'exercice rĂ©duite.


18/54

La conclusion comme toujours prend des pincettes pour pouvoir passer le filtre de la censure mais demeure non Ă©quivoque :

Sur 15 patients avec une suspicion de myocardite, 14 ont fait une inflammation cardiaque dont certaines ont évolué vers des myocardites actives allant


19/54

jusqu’à la myocardite Ă  cellules gĂ©antes qui est une forme rare de myocardite toujours de cause auto-immune.

Le muscle cardiaque est infiltré de lymphocytes causant une fibrose diffuse (mort des tissus cardiaques) entrainant une arythmie fatale.


20/54

Le cƓur soudainement ne peut plus pomper le sang pour supporter les fonctions vitales et c’est la mort immĂ©diate. On appelle ça le choc cardiogĂ©nique et non la mort soudaine des adultes pour couvrir les morts subites de jeunes sur les terrains de sport ou dans leur sommeil.


21/54

Tout est connu est explicable mais ils cachent TOUT !

D'oĂč le titre de ce thread : đ—–đ—źđ—°đ—”đ—Č𝘇 𝗰đ—Č đ—čđ—¶đ—Čđ—» que je ne saurais voir !

----

Pour les nofakemed et autres agences du mĂ©dicament qui nous rĂ©pĂštent que le virus fait pareil voilĂ  les donnĂ©es d’immunohistochemistry


22/54

= ils utilisent un produit qui va se coller partout oĂč se trouve la Spike dans le muscle cardiaque et le colorer en bleu. Le patient complĂštement Ă  droite non vaccinĂ© mais ayant 1 infection au SARS-CoV-2. Il s’agit d’une autopsie donc il est mort (important pour la suite).


23/54

La quantitĂ© de protĂ©ine Spike produite dans le muscle cardiaque des vaccinĂ©s jamais infectĂ©s est Ă©norme par rapport Ă  la quantitĂ© dans le cƓur de la personne non vaccinĂ©e infectĂ©e.

Le plus important est que le contrĂŽle positif vient d’une personne dĂ©cĂ©dĂ©e, donc qui a fait


24/54

une forme grave, donc le virus a passé les bronchioles et est entré dans le compartiment systémique provoquant une violente réaction inflammatoire.

Ceci n’arrive pas chez les personnes jeunes et en bonne santĂ©.

Pour l’écrasante majoritĂ© des gens le virus ne va pas plus


25/54

loin que le systĂšme respiratoire et n’atteint donc jamais le cƓur, contrairement aux injections qui introduisent l’ARNm dans le compartiment oĂč se trouvent nos organes vitaux.


26/54

Il ne peut pas y avoir d’inflammation cardiaque Ă  la suite d’une infection au SARS-Cov-2 chez les personnes en bonne santĂ© et celles qui se soignent pour empĂȘcher la rĂ©plication virale.

VoilĂ  pourquoi ils ont interdit toute autopsie.


27/54

En conclusion :

14/15 ont fait une inflammation cardiaque ce qui veut dire que la quasi-totalitĂ© des injectĂ©s a fait une myocardite qui au dĂ©part Ă©tait subclinique pour la majoritĂ© d’entre eux.


28/54

Les agences de santĂ© ne comptabilisent comme myocardites que celles qui finissent Ă  l’hĂŽpital aprĂšs les 💉, mais si la myocardite subclinique Ă©volue doucement en myocardite active voire Ă  cellules gĂ©antes fatales, elles cachent cela sous mort subite de cause inconnue !


29/54

Tous ceux qui ont Ă©tĂ© injectĂ©s (et qui n’ont pas reçu le placebo) doivent faire vĂ©rifier leur cƓur car il n’y a pas de myocardite bĂ©nigne et plus de 50% se terminent dans les 12 ans par la mort ou la nĂ©cessitĂ© d’une transplantation cardiaque.


Rappel:

https://www.marceau2020.info/post/1er-aout-2021



30/54

Ceci est un crime contre l’humanitĂ© sans prĂ©cĂ©dent.

Et Moderna qui vient ensuite avec son « vaccin » contre l’inflammation cardiaque.

Est-il possible de faire plus abject ?


31/54

Mais finalement rien d’étonnant car le suivi Ă  6 mois du pseudo essai clinique de Pfizer montrait dĂ©jĂ  4 fois plus de risque de faire un arrĂȘt cardiaque aprĂšs l’injection vs. ceux du groupe placĂ©bo.


(cf 18/53 Table S4)

https://www.marceau2020.info/post/24-octobre-2021



32/54

Impossible de dire "nous ne savions pas".

Les agences du médicament ont toutes les données depuis le début et ont fermé les yeux.

Les donnĂ©es en vie rĂ©elle (sous estimĂ©es) đŸ‡ȘđŸ‡ș sur le nombre de myocardites/pĂ©ricardites vaccinales donnent le vertige.

https://twitter.com/louisfouch3/status/1539299611273142272?t=_0VH5eCAuYD6yI4JgaJnWg&s=15


33/54

L’excĂšs de mortalitĂ© chez les jeunes depuis le dĂ©but de la vaccination a augmentĂ© de 239% mais ces produits n’ont toujours pas Ă©tĂ© retirĂ©s du marchĂ©, et au contraire l’EMA transforme l’autorisation temporaire de mise sur le marchĂ© en autorisation dĂ©finitive !


34/54

Mais qui est aux commandes de l’EMA et pourquoi le parlement europĂ©en n’exige pas une enquĂȘte immĂ©diate ?

Il n'y a aucun suivi, aucune exigence d'étude complémentaire vis-à-vis des fabricants.

Du jamais vu !

https://expose-news.com/2022/09/25/europe-young-adult-deaths-239-percent-increase/


35/54

Comme si ce n’était pas suffisant de dĂ©truire le đŸ«€ des gens dont ceux des plus jeunes qui ne sont Ă  aucun risque face au virus, une Ă©tude publiĂ©e en septembre 2022 dans le NEJM (la bible des mĂ©decins) montre que pour les 💉 COVID19 de Pfizer, non seulement la soi-disant


36/54

efficacitĂ© devient nĂ©gative aprĂšs 5 mois (les vaccinĂ©s sont plus sujets aux infections que les non vaccinĂ©s) mais pire, ils dĂ©truisent la protection profĂ©rĂ©e par l’immunitĂ© naturelle post infection au SARS-CoV-2 avant la « vaccination », notamment chez les 5-11 ans !


37/54

Cette étude a été effectuée sur une période de 6 mois couvrant la période de circulation du variant Omicron.

https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMc2209371#:~:text=Among%20vaccinated%20children%2C%20the%20estimated,4%20months%20(Figure%201D)


https://www.nejm.org/doi/pdf/10.1056/NEJMc2209371?articleTools=true


38/54

887 193 enfants de 5-11 ans ont été inclus dans cette étude, 193 346 ont été infectés entre mars 2020 et juin 2022.

306 enfants infectés ont été hospitalisés (0.15%) et 7 en sont morts (0.003%)!

273 157 enfants ont reçu au moins 1 dose Pfizer entre nov. 2021 et juin 2022.


39/54

Quel que soit le variant, l’ « l’efficacitĂ© » chez ceux jamais infectĂ©s, est Ă  son maximum aprĂšs plus d’un mois et chute rapidement pour devenir nĂ©gative aprĂšs 4 mois, mettant donc en danger ces enfants !


40/54

Le graph suivant montre que les enfants NON vaccinĂ©s et infectĂ©s au SARS-CoV-2 ont une protection totale contre l’infection par l’immunitĂ© naturelle acquise dĂšs le dĂ©part, et cette protection diminue trĂšs peu sans jamais devenir nĂ©gative 9 mois aprĂšs l’infection !


41/54

Que se passe t’il quand ces enfants sont vaccinĂ©s aprĂšs avoir Ă©tĂ© infectĂ©s ?

En moins de 4 mois ils n’ont plus aucune protection contre l’infection. Leurs dĂ©fenses s’effondrent littĂ©ralement.

Donc non seulement ces 💉 dĂ©truisent leur cƓur et en plus ils dĂ©truisent leur


42/54

immunité naturelle acquise post infection les rendant vulnérables au virus qui initialement ne présentait aucun danger pour eux.

Ceci explique aussi pourquoi ce sont les enfants vax qui à présent se réinfectent et tombent malades avec ce virus.


43/54

Comme vous pouvez le voir ils ont coupé le graph en mai 2022 alors que les enfants ont été suivis jusqu'en juin 2022... pour éviter de voir la courbe passer dans la zone négative.

Bien sĂ»r les auteurs osent affirmer que les 💉 permettent d’empĂȘcher les formes graves,


44/54

ce que nous savons complÚtement faux et encore moins chez des enfants en bonne santé qui ne risquent rien du virus.

Ces donnĂ©es corroborent ce que nous avions dĂ©jĂ  publiĂ© il y a 1 an —


https://www.marceau2020.info/post/12-octobre-2021



45/54

Il est aujourd’hui Ă©vident que ceux qui sont en meilleur santĂ© sont les non vaccinĂ©s et lorsqu'une Ă©tude le prouve elle est immĂ©diatement effacĂ©e.

RĂ©cemment 1 enquĂȘte a montrĂ© que les non vaccinĂ©s font des formes beaucoup moins sĂ©vĂšres du COVID19,


46/54

étude publiée et retirée dans la journée par MSN.

Vérité qui dérange ?

Mais les internautes ont sauvegardĂ© cette page avant qu’elle ne soit effacĂ©e...

https://twitter.com/PanDanTag/status/1537843624129581058?t=Z2prt4d4a2qshOrSB1eHNw&s=15


https://nakedemperor.substack.com/p/disappearing-msm-article-severe-covid


https://dailyclout.io/severe-covid-rare-in-people-who-didnt-get-vaccine-survey-reveals/


47/54

Le narratif autour de ces 💉 est en train de s’effondrer comme en atteste cette Ă©tude d’Harvard qui dĂ©montre que les injections COVID sont plus dangereuses que la maladie !

https://www.theflstandard.com/vaccine-narrative-collapses-as-harvard-study-shows-jab-more-dangerous-than-covid/


48/54

MĂȘme la sociĂ©tĂ© FRANÇAISE de cardiologie reconnaĂźt qu’il y a 800 fois plus de myocardites aprĂšs la 3Ăšme dose.

Mais on continue !

â€”ïžĂ‰tude dĂ©cortiquĂ©e par @GabinJean3 et @BanounHelene


https://twitter.com/GabinJean3/status/1584133726971174914?s=20


https://www.nexus.fr/actualite/vaccin/800-fois-myocardites/


https://twitter.com/MagazineNexus/status/1583457412547084288?s=20&t=tqpYwSvxrj-ra7MLhtu33w



49/54

Que conclure de tout cela ?

Bravo aux résistants qui ont préservé leur santé et celles de leurs enfants face aux pressions, aux insultes abjectes, et à la discrimination institutionnelle que Macron et sa clique ont déversées sur nous.


50/54

Nous ne pouvons terminer sans mentionner cette annonce qui rĂ©sume Ă  elle seule l’ignominie et la corruption du pouvoir. Comment remettre la lĂ©gion d’honneur Ă  ce groupe de criminels non Ă©lus responsables de tant de mensonges et de tant de malheurs ?

https://www.lejdd.fr/Societe/covid-19-emmanuel-macron-va-remettre-la-legion-dhonneur-aux-ex-membres-du-conseil-scientifique-4142609



51/54

Et bien sĂ»r dans le silence assourdissant de l’écrasante majoritĂ© de la classe politique co-responsable des dĂ©gĂąts causĂ©s sur ceux qui se sont injectĂ©s juste pour pouvoir vivre en sociĂ©tĂ© et pratiquer du sport Ă  cause des lois qu’ils ont votĂ©es et revendiquĂ©es !


52/54

đ—–đ—źđ—°đ—”đ—Č𝘇 𝗰đ—Č đ—čđ—¶đ—Čđ—»...

@louisfouch3

@MichelJeanDomi1

@SabatierJeanMa1

@amine_umlil

@GabinJean3

@LMucchielli

@CaudeHenrion

@BanounHelene

@PinsolleT

@CorinneReverbel

@doc_tat69

@papanours60

@Annette_LEXA

@JeanYvesCAPO

@ChrisCottonStat

@verity_france

@LLP_Le_Vrai



53/54

đ—–đ—źđ—°đ—”đ—Č𝘇 𝗰đ—Č đ—čđ—¶đ—Čđ—»...

@marc_g_wathelet

@CuendetV

@science_md

@BernardSudan

@AnneliseBocquet

@ilan16ans

@DrMunyangi

@PavanVincent

@HamelinMd

@dupontmarieest1

@idrissaberkane

@PhilippeMurer

@Poulin2012

@MullerBronnL

@noel_sylviane

@alainhoupert

@v_joron


54/54

đ—–đ—źđ—°đ—”đ—Č𝘇 𝗰đ—Č đ—čđ—¶đ—Čđ—»...

@MicheleRivasi

@MartineWonner

@xazalbert

@NiusMarco

@felicittina

@THEVENONPierri1

@dopaminergic13

@AssociationPEC

@EnfanceLibertes

@marseille_jeff

@Revahb1

@YvesPDB


+ tout frais du Japon, nouvelle Ă©tude qui montre une observation similaire, mĂȘme chez les personnes ĂągĂ©es...

https://uncutnews.ch/bombe-aus-japan-covid-impfstoffe-mit-4-fach-hoeherem-myokarditis-risiko-extrem-hohe-myokarditis-todeswahrscheinlichkeit/


 
2022-10-23 Myocardites - cachez ce lien que je ne saurais voir
.pdf
Download PDF ‱ 11.15MB

bottom of page