• marceau2020

8 octobre 2021 - HAS avis n°1


La 𝗛𝗔𝗦 veut 𝑖𝑚poser la 3ème dose, mais voilà ses 𝗺𝗲𝗻𝘀𝗼𝗻𝗴𝗲𝘀 𝑒𝑥posés.



Aux 3èmes dosés en sursis : Refusez !


Dans son avis du 6 octobre 2021 la @HAS_sante ment éhontément pour justifier cette 3ème dose en se basant sur les données fallacieuses israéliennes


1/n ⤵️


2/n et en mettant en référence la réunion du 17 septembre dernier avec les experts de la FDA 🇺🇸 du VRBPAC. Les experts de la FDA ont fortement "challengé" les données israéliennes affirmant qu’elles ne prouvaient absolument pas qu’une 3ème dose changerait


https://www.has-sante.fr/jcms/p_3290677/fr/covid-19-la-has-elargit-le-perimetre-de-la-dose-de-rappel


3/n quoi que ce soit à la protection et qu’elle ne permettait absolument pas de déduire un quelconque impact sur la transmission.

Les experts du VRBPAC ont fortement critiqué l’étude israélienne, qui selon eux, n’avait rien d’une étude pensée, randomisée, avec groupe contrôle.

4/n Les Israéliens ont simplement 💉 tout le monde pour affirmer ensuite que la 3ème dose avait un effet sur la mortalité.

Les experts de la FDA ont rejeté l’affirmation que la 3ème dose puisse empêcher les infections ou encore réduire la transmission. 5/n La représentante du ministère de la santé 🇮🇱 n’a pas eu grand-chose à opposer à leurs arguments et a quitté les discussions avant la fin de la réunion.🤐


Pareil pour le représentant de Pfizer qui s’est fait fortement chahuter pour sa « non-étude » sur à peine 6/n plus de ...300 personnes et ...12 personnes de plus de 65 ans. 🤐

Pfizer n’a fait qu’un dosage des anticorps et quelques semblants d’études de neutralisation des différents variants pour justifier le fait qu’ils n’ont pas encore adapté leur 💉au variant Delta. 7/n Les experts ont donc conclu que :

❌ ni les données de Pfizer

❌ ni celles venant d’Israël

ne prouvaient justifier l’utilité de la 3ème dose.


C’est d’ailleurs pour ces raisons que les experts ont rejeté par vote (à 16 contre 2) de valider la 3ème dose, mettant aussi 8/n en avant le risque accru d’effets secondaires graves si l'on administrait cette dose si tôt.


Le Dr. Peter Marks, corrompu et à la main de l’administration Biden, a dû appeler à un 2ème vote (oui, c'est très à la mode 😏) afin d'arracher la validation de la 3ème dose 9/n pour les > 65 ans mais uniquement pour limiter les formes sévères, et non PAS pour empêcher la transmission, chose que ces vaccins ne PEUVENT PAS FAIRE, surtout avec le variant Delta et les prochains variants qui seront encore plus transmissibles.


https://www.marceau2020.info/post/28-septembre-2021


10/n Mais en 🇫🇷 les « experts » de la HAS 𝗼𝘀𝗲𝗻𝘁 affirmer, sur la base de cette réunion des vrais experts de la FDA du VRBPAC (Ref 2), que la 3ème dose va non seulement empêcher la transmission mais qu’en plus elle va rétablir le niveau de protection.

11/n Impossible qu’ils aient écouté un seul mot de cette réunion ! Qui a rédigé cet avis dans lequel tout est faux ?

Tout est mis pour convaincre qu’une 3ème dose aura un impact sur la transmission pour protéger les plus vulnérables qui doivent aussi se vacciner. 12/n A quoi sert ce 💉 si les personnes vulnérables vaccinées ne sont pas protégées ? Quelqu’un peut leur poser la question ?

C’est à hurler !


@HAS_sante avez-vous vraiment écouté les 8 heures de la réunion de la FDA du 17 septembre dernier en entier et en américain ? 13/n Permettez-nous d’en douter fortement car si cela avait été le cas, vous ne recommanderiez pas cette dose de rappel.

Il est honteux et criminel de mettre en référence cette réunion et d’affirmer que vos recommandations se basent sur les discussions des experts du VRBPAC. 14/n C’est exactement l’INVERSE qu’ils ont dit et martelé pendant 8 heures.


📣 Aux professionnels de santé qui ne veulent pas de cette 3ème dose, regardez le thread plus haut (9/n) et demandez à vos avocats d’utiliser le contenu des discussions du VRBPAC, utilisées en référence 15/n par la @HAS_sante , pour contrer cet avis devant des juges. Retournez leur argumentaire contre eux !


Cependant, alors qu’une bonne partie des discussions des experts de la FDA s’est faite autour du risques accrus d’effets secondaires graves qui vont en découler,

16/n pas un mot à ce sujet de la @HAS_sante ni de la @HAS_veille.

Elle affirme juste que les données israéliennes ont montré une bonne tolérance.

Là encore une preuve que la @HAS_sante n’a absolument pas écouté ce qui s’est dit lors de cette réunion.

17/n Cette question a été posée à la représentante du ministère de la santé israélien et sa réponse a été qu’ils n’avaient "pas encore eu le temps" de se pencher sur ce point ni de regarder s’il y avait des effets secondaires accrus avec cette 3ème dose. 🤐 18/n Les Israéliens ont simplement piqué tout le monde comme du bétail sans se soucier des effets secondaires, et ils l'admettent !

Un des intervenants a même affirmé en direct que le ministère de la santé 🇮🇱 ne se souciait guère des effets secondaires et de la pharmacovigilance, 19/n sans provoquer la moindre réaction de sa représentante.

Est-ce donc cela notre modèle pour la France ?

Honte à vous @HAS_sante ! Triple honte !


Et c’est sur ces arguments FAUX que le gouvernement @olivierveran @JeanCASTEX @EmmanuelMacron va imposer cette 3ème dose

20/n à tous les personnels de santé puis à l’ensemble de la population via le pass sanitaire. Ils nous affirmeront que la 3ème dose empêche la transmission afin de continuer à justifier la discrimination vaccinés / non vaccinés.

Il nous faudra alors attendre la nouvelle flambée 21/n en 🇮🇱 pour admettre que la 3ème dose ne fonctionne pas et pousser à la 4ème.

C’est sans fin, il n’y a aucune réflexion. Une course en avant morbide dont le seul et unique but est l’installation d’un contrôle social !


Comment se sortir de ce traquenard ? 😱🤢


22/n Rajoutons maintenant l'analyse du 2ème avis de la HAS du 6 octobre...


https://www.marceau2020.info/post/8-octobre-2021-has-avis-n-2


 
2021-10-08 La HAS veut imposer la 3ème dose mais voilà ses mensonges exposés
.pdf
Download PDF • 483KB


28 vues